11 janvier 2011

Poussière n°10

Danser au clair de lune, dans la steppe de l'oubli, soulevant son sable avec violence. Danser, telles les flammes d'un intense feu de joie qui consument leurs yeux. Tourner, danser, tourner, vivre, ivre de cet intense moment. Pour toujours. Puis finalement contempler le ciel étoilé s'embraser, et respirer. La poussière du désert retombe dans un souffle, comme une promesse silencieuse, comme une parole réconfortante. Un regard éternel.
Posté par Aste à 23:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 novembre 2010

Je vivais seul, dans les bois

De Henry David ThoreauPremier chapitre de Walden ou La vie dans les bois (1854)Ce récit évoque une expérience de vie pendant deux ans et deux mois dans une cabane en bois au bord de l'étang de Walden dans le Massachusetts. L'auteur est poète, philosophe et contestataire de la société de son époque. « Je partis dans les bois pour vivre sans me hâter. Je voulais vivre intensément et sucer la moelle de la vie.Je voulais chasser tout ce qui dénaturait la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu. »... [Lire la suite]
Posté par Aste à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
17 septembre 2010

Mano Solo, musi-magi-cien

(Olympia. Paris - Novembre 2009) (Seb C) Parce que Mano, quand on l'écoute on a plus malSon énergie, son envie, sa rageIl partage tout. Sa façon de nous botter le cul, de nous réveillerSoigne les âmes, les fortifieIl fait grandir. La Révolution. Avec Pas du gâteau Album La Marmaille nue (1993)
Posté par Aste à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 avril 2010

Poussière n°9

Quand la chaleur nous revient, s'animant au creux de notre âme, on se dit juste que le plus beau des chemins est celui dont nous n'avions pas idée. Imprévisibles lignes de la vie, réconfortants moments de l'existence.
Posté par Aste à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 janvier 2010

Mr Nobody : Un film parfait

Tout simplement un des meilleurs films qu'il m'ait été donné de voir. Au cinéma le 13 Janvier 2010 Vu en avant-première au Max Linder courant Décembre, j'ai mis du temps à l'encaisser. Ce film est un chef d'œuvre visuel ! Une vraie claque poétique. Où comment les choix que l'on fait (ou ne fait pas) déterminent notre vie entière... Et c'est magnifique de l'imaginer à la manière de Jaco van Dormael. Des images me restent en tête encore un mois après... D'une grande richesse, ce film à la fois fantastique et réaliste, futuriste... [Lire la suite]
17 août 2009

What the Earth can do

La vie de la planète bleue, ce qu'elle nous propose, nous passerons à côté sans regrets. Renfermés à l'intérieur de nos vies, nous avons toujours une excuse. A notre psychologie complexe, s'ajoute cette nécessité de vivre dans le cadre d'une société qui ne nous pousse pas à vivre autour du monde. Autour du monde. Car nous passerons notre vie à vivre autour de nous-mêmes, et pour la plupart, c'est déjà beaucoup trop. J'ai eu envie ce soir de me tourner vers ces spectacles terrestres, ceux qui se jouent tous les jours, sans que... [Lire la suite]
Posté par Aste à 04:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 août 2009

Observations 61 to 70

#61 - Toujours voir au-delà#62 - Se définir un but pour aller de l'avant #63 - Ne pas avoir peur de l'atteindre#64 - Rejeter la religion en bloc n'est pas la solution#65 - Ne jamais penser que tu es tiré d'affaire#66 - Murir n'est pas une fin en soi#67 - Combattre la nostalgie par l'avenir#68 - Apprends de ton Némésis#69 - Ce que tu ne peux pas contrôler te dépasseras toujours#70 - Choisis ce que tu veux être
Posté par Aste à 03:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2009

The United States of Leland

Film de Matthew Ryan Hoge. Avec Ryan Gosling, Kevin Spacey, Chris Klein,... (2003) Son pèreJe me rappelle quand nos vies étaient singulières et électriques.Quand une sorte de feu nous brûlait.Mais notre rythme a changé.Nous avons des vies dépourvues de sens et d'espoir précis.Le passage du temps se mesure par la perte.La perte d'un emploi. La perte d'un minibus... D'un fils. LelandPeut-être que tout s'explique. Peut-être qu'il y a une raison à tout cela. Peut-être qu'il y a un pourquoi. Peut-être y a-t-il ce secret... [Lire la suite]
Posté par Aste à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2009

Observations 51 to 60

#51 - Personne n'est le centre de ton univers#52 - Ne jamais brider son imagination#53 - Le seul moyen de faire bouger les choses n'est pas de les détruire#54 - Attendre ce n'est pas vivre#55 - Les rencontres éphémères sont les plus intenses#56 - On ne se construit pas sur les autres#57 - Les médias ne reflètent rien#58 - Ce sont les détails qui font toutes la différence#59 - Le regarder des heures et des heures#60 - Consume l'espoir pour survivre
Posté par Aste à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2009

Poussière n°4

Ne pas s'endormir, alors que la nuit est tombée depuis déjà trop longtemps, que le corps est assommé, épuisé de sa journée. Ne pas réussir à trouver l'apaisement, ne pas pouvoir se laisser aller. Parce que l'esprit tourbillonne, s'emprisonne. Je rentre dans une spirale interminable à l'intérieur de laquelle mon esprit se ronge. Dans sa sphère où seules ne dominent pas les réponses. Chaque nuit, le même moment infini, chaque soir comme mourir à petit feu. L'insomnie est une mort qui se guérit par le sommeil. Mais c'est un remède rare à... [Lire la suite]
Posté par Aste à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,