Un double crash, une sortie de route.
Ma tête contre le goudron et mon esprit qui vole en éclats.
L'impact sensible de ma réalité sur la fiction.
C'est traverser sa vie, pas vraiment la vivre.

Imaginer si fort que cela devient réel. Ou bien. Est-ce aussi réel qu'on se l'imagine ?

Lorsque les mondes se froissent, les sentiments s'égarent. Personne n'en retrouve le sens, jamais. Car les souvenirs se mouvent, s'abîment, s'altèrent; le temps laisse parfois de côté le plus important des détails.
Alors debout, au centre de ce trou noir temporel, on se demande... Quelle vérité ? Entre ce que l'on pense, ce que l'on a cru penser et ce que l'on s'est forcé à croire. A t-on ressenti ? Ou avons nous juste eu envie de ressentir ?

Tout le monde dit savoir, mais que savent-ils vraiment ?

Des lignes fictives entre le réel de nos sentiments.