28 avril 2009

Les tempêtes de Vide

De Clément Variéras, DesertionsArt Café, Paris (22 Février 2009) Extrait de "Les tempêtes de Vide"Pour ceux que le voyage n'effraie pasParce que "Les choses les plus belles arrivent sans prévenir" Et pour rien d'autre que cela.Il raconte
Posté par Aste à 01:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2009

The United States of Leland

Film de Matthew Ryan Hoge. Avec Ryan Gosling, Kevin Spacey, Chris Klein,... (2003) Son pèreJe me rappelle quand nos vies étaient singulières et électriques.Quand une sorte de feu nous brûlait.Mais notre rythme a changé.Nous avons des vies dépourvues de sens et d'espoir précis.Le passage du temps se mesure par la perte.La perte d'un emploi. La perte d'un minibus... D'un fils. LelandPeut-être que tout s'explique. Peut-être qu'il y a une raison à tout cela. Peut-être qu'il y a un pourquoi. Peut-être y a-t-il ce secret... [Lire la suite]
Posté par Aste à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2009

Observations 51 to 60

#51 - Personne n'est le centre de ton univers#52 - Ne jamais brider son imagination#53 - Le seul moyen de faire bouger les choses n'est pas de les détruire#54 - Attendre ce n'est pas vivre#55 - Les rencontres éphémères sont les plus intenses#56 - On ne se construit pas sur les autres#57 - Les médias ne reflètent rien#58 - Ce sont les détails qui font toutes la différence#59 - Le regarder des heures et des heures#60 - Consume l'espoir pour survivre
Posté par Aste à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 avril 2009

Saddled Horse

By Jodi CobbFor National Geographic Parce qu'un rêve reste un rêveGrandiose et lumineux.Et que toujours on y penseraAvec cette envie de vivre éternellementPour lui.
Posté par Aste à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 avril 2009

Poussière n°4

Ne pas s'endormir, alors que la nuit est tombée depuis déjà trop longtemps, que le corps est assommé, épuisé de sa journée. Ne pas réussir à trouver l'apaisement, ne pas pouvoir se laisser aller. Parce que l'esprit tourbillonne, s'emprisonne. Je rentre dans une spirale interminable à l'intérieur de laquelle mon esprit se ronge. Dans sa sphère où seules ne dominent pas les réponses. Chaque nuit, le même moment infini, chaque soir comme mourir à petit feu. L'insomnie est une mort qui se guérit par le sommeil. Mais c'est un remède rare à... [Lire la suite]
Posté par Aste à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,