Depuis, je suis assise sur le bord d'une route poussiéreuse et le ciel est gris. Un gris intense qui se reflète dans mes yeux. Je regarde les voitures passer, mais aucune ne passe. Autour de moi, le paysage ne change pas, le temps ne défile plus. Il n'y a personne à blâmer, plus personne à aimer... Il ne se passe plus rien. Le monde est devenu silencieux, agréable. C'est là que je veux être. Mon intense plaine de ciel gris.